A la rencontre des thés savoureux de la Famille Lo

Avant de rédiger cet article sur notre collaboration avec la famille Lo de Hong-Kong, je souhaite tout d'abord remercier Cedric  qui nous a permis de travailler avec ces spécialistes du thé chinois et de bénéficier de leur expérience et de leurs produits d'exception. Sans lui, rien n'aurait été possible. Il est notre intermédiaire indispensable pour assurer notre approvisionnement régulier en thés de Chine.

Nos amis de HK

Cedric et Stephany

Ma passion pour les thés est ancienne. A 25 ans, je m'intéressais plus particulièrement aux thés du Japon, probablement du fait de mon intérêt prononcé pour la culture nippone . Mais pour les thés comme pour bien d'autres choses que l'on apprécie et que l'on veut approfondir, il faut bénéficier du bon guide pour vous amener sur le juste chemin de la connaissance et de la nuance. Le hasard de la vie m'a amené à connaître cette famille de Hong-Kong. Cela a été ma chance pour découvrir le monde merveilleux, mais complexe des thés de Chine.

Voilà trois années que nous proposons à notre clientèle des thés de Chine. Cette année, j'ai souhaité mieux faire connaître notre démarche, qui, comme pour les épices, consiste à travailler le plus en amont avec les producteurs. L'univers du thé  et du thé chinois en particulier nécessite une véritable expertise. Il y aussi la barrière incommensurable de la langue. Cette relation avec cette famille nous permet de fournir des produits authentiques au meilleur prix avec toutes les informations nécessaires à leur bonne compréhension et dégustation.

Lo

Famille Lo : saveurs d'autrefois

Au mois de février,  Pauline Lo m'a écrite une belle et  longue lettre en anglais pour m'expliquer l'histoire de sa famille et de son expérience en tant que marchand de thé. Je vous relate ici ses propos :

" Mon regretté père, Mr Lui Kwong Hin du comté de Heshan dans la province du Guangdong vint s'installer dans les années 1930 à Hong Kong. Travaillant avec sérieux  comme apprenti dans un magasin de thé, il attira l'attention de Mr Gung Hung, son oncle et propriétaire de l'échoppe qui devint son mentor durant toute sa carrière.

La connaissance de mon père en matière de thé incluait la dégustation, la classification, la fabrication et l'identification des origines; tout cela grâce à son travail quotidien sous la houlette de Mr Gung. La passion de mon père pour le commerce du thé fit de lui un incomparable acteur de sa diffusion.

Durant l'occupation japonaise en 1942, le commerce de Mr Gung déclina considérablement. Mon père perdit alors son travail. Pour continuer de gagner sa vie, il prit le pari de démarrer sa propre entreprise. Il décida de commencer une activité de distribution de thés pour les maisons de thés et restaurants de Hong Kong .

La réputation de son activité attira très vite des investisseurs qui pensaient que le commerce du thé était une activité lucrative. Ils lui proposèrent de s'associer. La société Kin Hing Tea fut donc créé en 1943. Après la seconde guerre mondiale, du fait de différence stratégique entre actionnaires, la société fut dissoute. Mon père racheta ses parts et forma une nouvelle société toujours avec comme raison sociale Kin Hing jusqu'en 1955, en incluant désormais un secteur de vente au détail.

Dans le milieu des années 1960, quand mon père pris sa retraite, c'est mon frère aîné William qui lui succéda dans les affaires. Tout en poursuivant l'activité de distribution, la société se diversifia plus en amont dans la préparation du thé et dans son conditionnement. Elle commença à exporter à de nouveaux clients au Japon, en Allemagne, au Canada et en Nouvelle-Zélande. Elle développa également à mettre au point des techniques pour améliorer la qualité des thés et notamment celle des Pu Erh. Ce travail permit aussi de mieux démocratiser ces thés réputés. Désormais les Pu Erh, seront classés en Pu Erh bruts ou millésimés.

Dans les années 1970, du fait de notre magasin spécialement dédié à la décoration, aux meubles traditionnels chinois et à tous les ustensiles pour le service du thé, l'association touristique de Hong Kong recommanda notre société comme un lieu  incontournable pour les visites touristiques de la ville. A cause de l'urbanisation galopante de la ville, l'entreprise due déménager une nouvelle fois dans les années 1980. La société fête ses 70 années d'existence et nous profitons de cette occasion pour célébrer la mémoire de nos parents. Nous sommes très heureux de cette relation avec notre client  Jean-Marie Guilbault qui nous permet de faire connaître au consommateur français le thé, plus qu'une boisson  car il doit être véritablement perçu comme un véritable art, un style de vie à part entière.

Février 2015 "

Famille Lo suite

La famille Lo (suite)

Le choix des thés traditionnels chinois :

A une époque où l'offre de thés de toutes provenances est pléthorique, j'ai fait le choix, le pari même, de proposer exclusivement des thés traditionnels chinois. Alors que les thés aromatisés sont à la mode avec des associations parfois si audacieuses qu'on  en oublie  le thé lui même, j'ai choisi de vous faire découvrir les thés d'origine à partir d'une sélection rigoureuse qu'effectue au fil des années Pauline Lo. Les thés aux fleurs sont une tradition cependant en Chine, ils remontent à la dynastie des Song. Depuis 1980, de grandes marques ont lancé une gamme de thés aromatisés, sans commune mesure avec les thés traditionnels au jasmin, au lotus, au chrysanthème, à la rose ou encore au magnolia. Les thés aromatisés produits en Occident sont réalisés à partir de pulvérisation d'huiles essentielles, d'essences, d'arômes sur alcool ou de micro granulés concentrés...

Nous avons donc choisi volontairement de rester dans le registre authentique. Prudemment, j'ai demandé à la famille Lo de nous faire une première petite sélection représentative de la gamme variée des thés chinois. Selon le succès des thés proposés, chaque année cette gamme s'élargit pour mieux témoigner de l'extrême diversité des thés de Chine et de Taïwan. Nous sommes approvisionnés très régulièrement de Hong Kong, ce qui nous permet d'offrir des produits d'une grande fraîcheur. Grâce aux conseils renouvelés de notre fournisseur, nous pouvons renseigner le plus justement nos visiteurs tout en respectant à la lettre l'adage chinois "un bon thé est un thé qui vous plaît...".

dégsutations de thés

Dégustation de thés

Notre gamme de thés :

  • Thé vert Huang Shan Mao Feng

C'est un thé vert parmi les plus réputés de Chine, il provient de la province d'Anhui. Sa culture est localisée près des célèbres Monts Jaunes. Le Mao Feng est un thé riche en bourgeons, mais le Huang Shan est un thé d'exception du fait des conditions de sa culture dans une zone de moyenne altitude. Pour cette qualité, seuls les bourgeons et les premières feuilles sont récoltés. Ceux ci sont ensuite roulés à la main pour obtenir cette apparence de "langue de moineau". Au niveau de la dégustation, c'est un thé très clair, très souple en bouche, délicat avec des notes végétales et fruitées.

  • Thé Primeur XI Hu Ming Qian Long Jing

C'est un grand thé de la catégorie des Long Jing (en français cela signifie Puits du Dragon) provenant du district de Xi Hu près de la ville de Hangzou et capitale du Zhejiang. La récolte "Ming Qian" signifie que la cueillette primeur a lieu avant la fête de la déesse Qingming, soit aux alentours du 20 mars. La particularité de ce thé d'exception est d'avoir des feuilles magnifiquement vertes et aplaties. A la dégustation, c'est une liqueur florale, herbacée et délicatement fruitée. Une liqueur d'une grande délicatesse.

  • Thé noir Yunnan Hung Cha

Les occidentaux le qualifie de thé noir, alors que les chinois le considère comme un thé rouge, cela est dû au procédé de traitement des feuilles. Le Yunnan est une grande région productrice de ce type de thés. Les plus hauts grades de cette famille, comme les grands thés verts, ne comportent que les bourgeons et les premières feuilles. L'oxydation parfaite des feuilles donne une couleur presque orangée ou dorée aux bourgeons.

A la dégustation, il est possible d'éprouver un plaisir à la fois rustique et raffiné du fait des notes d'humus et de cacao. C'est peut-être le thé de notre sélection qui ravira le plus grand nombre.

Gong fu cha

Théière en argile

  • Thé blanc Bai Mu Dan

C'est un grand thé blanc du Fujian.En français son nom signifie pivoine blanche. Cueilli au printemps à la main, les bourgeons et les premières feuilles sont couverts d'un duvet argenté, mais il comporte également les secondes et autres feuilles, ainsi que des morceaux de tiges. C'est un des thés reconnu comme un des plus sains pour la santé, car il est peu théiné, riche en vitamines et en sels minéraux. A la dégustation, c'est un thé particulièrement élégant et frais aux parfums de fruits secs, dans lequel on peut distinguer un petit goût d'huître.

  • Pu Erh

Thé sombre originaire de la province du Yunnan, il est produit à partir d'une variété de théiers à grandes feuilles. C'est un thé post-fermenté. Aux vertus médicinales reconnues (digestion, cholestérol, teneur en flore...). C'est la seule famille de thés qui se bonifie en vieillissant comme les grands vins. En Chine, depuis trois mille ans, il est vendu sous forme de galettes ou de briques compressées.

 

  • Pu Erh du Vietnam 2 ans d'âge. Non loin du Yunnan, terre d'élection du Pu Erh (la petite ville de Pu Erh est à quelques kilomètres de la capitale Kumming. C'est un thé très rustique aux notes d'humus prononcées.

 

  • Pu Erh du Yunnan 5 ans d'âge. C'est un thé aux parfums de sous-bois et de terre humide où pointe un nez de betterave.

 

  • Thé au jasmin Mo Li Hua Cha : c'est un thé vert traditionnel parfumé à la fleur de jasmin préparé à l'ancienne. Le thé est parfumé et non pas aromatisé. Les fleurs de jasmin sont mélangées avec le thé vert pendant son séchage. Il va ainsi en prendre le parfum. A la fin du séchage, les fleurs sont retirées pour éviter à la liqueur le goût amer de celles-ci.

 

  • Thés Wu Long ou Oolong

Les Wu Long sont des thés semi-fermentés que l'on qualifie aussi de thé bleu- vert. Le nom Wu Long signifie dragon noir. Il  proviendrait d'une légende. Ses saveurs si particulières sont dues à son mode de préparation. Il a subi une fermentation variable suivant les crus et les régions. Celle-ci a été stoppée par un chauffage dans une grande bassine en fer. C'est une spécialité du Fujian, mais aussi de Taiwan. Présenté en feuilles entières, il est faible en théine. Son goût fait penser au miel, à la châtaigne et à la noisette. Sur le continent chinois, il est plus vert que noir et à Taiwan, plus noir que vert. Nous en proposons pour le moment de deux origines:

  • An Xi Tie Guan Yi , "la déesse en fer de la miséricorde". Ce thé est produit dans la région d'An Xi, dans la province du Fujian. C'est thé remarquable aux notes légères de miel et de fleurs aux touches minérales et noisettées.
  • Dong Ding, ce thé signifie "Pic glacé" du nom de la montagne qui surplombe le village de Lu Gu. Il est considéré par les amateurs comme un des meilleurs thés de Taiwan. Son oxydation est de l'ordre de 30% à 40%. Sa liqueur de couleur jaune orangée est assez remarquable. Il est à la fois soyeux, fleuri, fruité et boisé.
Fujian

Pauline Lo dans des jardins au Fujian

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire